EasyMonneret – De l’apprentissage à la pratique à scooter électrique

11 Mai 2022 | Actus Pink

Alors qu’EasyMonneret, leader de la formation à la conduite en deux-roues, inaugure sa piste d’apprentissage 100% électrique, Ghislain Lestienne, président-fondateur de Pink Mobility revient sur le marché du scooter électrique, actuellement en plein essor.

Le scooter électrique, moteur des grandes villes

Alors qu’il ne se vendait en France que 1800 scooters électriques il y a 6 ans, leur croissance est exponentielle sur les premiers mois de l’année et le nombre d’immatriculations dépasse les 20 000 unités en 2021. Une croissance qui, sans faire de l’ombre au marché du thermique qui a encore de beaux jours devant lui, montre l’évolution très nette des mentalités qui se tournent de plus en plus vers ce type de véhicules. Si la livraison du dernier kilomètres caracole en tête, avec une volonté des grands groupes de restauration livrée de verdir leurs flottes, la location en libre-service tire également le marché dans les grandes villes. A Paris, Cityscoot, YEGO et Cooltra apprivoisent leurs clients, néophytes pour une grande part qui prennent goût à cette nouvelle mobilité douce et finissent parfois par se tourner vers un concessionnaire afin d’investir dans leur propre scooter électrique.

Rendez-vous dans 10 ans ?

Contrairement au marché de la voiture électrique, le scooter ne souffre pas de problématique d’autonomie. En effet, alors que la moyenne des trajets quotidiens fluctue entre 20 et 60 km, « on ne part pas en vacances avec son scooter électrique », a l’habitude de dire Ghislain LESTIENNE, président-fondateur de Pink Mobility. Avec les mesures coercitives (stationnement payant pour les deux-roues thermiques, interdiction des moteurs deux-temps et des vignettes Crit’Air 3-4-5 d’ici à 2023) et incitatives (bonus écologique, prime à l’achat en Ile-de-France), 50% du parc actuel thermique devrait avoir opéré une transition vers l’électrique d’ici à 2032.

Le deux-roues électrique, il a tout pour plaire !

Alors que la France mise à nouveau sur l’indépendance énergétique en relançant son programme de centrales nucléaires, le coût de l’électricité devrait se maintenir à un niveau très attractif. Un avantage majeur quand on voit la reprise des envolées du prix à la pompe. Outre son prix, l’énergie nucléaire a l’avantage de délocaliser hors des villes l’émission de polluants. Enfin, avec des coûts d’entretien divisés par deux, seuls les pneus et les plaquettes de freins nécessitant des changements réguliers, le scooter électrique affiche une efficience énergétique largement plus favorable que celle de son concurrent thermique. Autant d’arguments qui contribueront à la mutation de plus en plus accélérée du marché.

EasyMonneret, acteur de la transition

En faisant la promotion de l’apprentissage de la conduite à deux-roues électriques, EasyMonneret se fait l’ambassadeur de la transition énergétique. Car qui n’a pas, à l’issue de son permis de conduire, porté son dévolu sur le modèle de sa période d’apprentissage ? En sensibilisant les jeunes conducteurs à la conduite électrique, EasyMonneret joue la carte de l’avenir. Avec toute l’expertise de Pink Mobility.

Lire aussi

RETROUVEZ NOS DERNIèRES ACTUALITés SUR